Browsing Category:

Cinéma

Dans Cinéma le
16 juillet 2015

[Critique] Les Minions, un film délicieusement drôle

Les Minions

Salut ou plutôt Bello ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous donner mon avis sur le film Les Minions 😀

D’ailleurs je fais un concours en ce moment pour gagner divers goodies Minions si ça vous intéresse !

C’est le film que tout le monde attendait cet été et je n’ai mais alors pas du tout été déçue 🙂 Je vous dit tout tout de suite.

C’est aussi le film de tous les records (ou presque !) sorti mercredi 8 juillet il s’agit du film ayant réalisé le meilleur démarrage de l’année au box office français avec 596 291 ! En comparaison le second est 50 nuances de Grey avec 365 221, la différence est quand même assez flagrante !

Universal nous met tout de suite dans l’ambiance (sans oublier les publicités avant le film !) avec leur célèbre slogan remixé façon Minions qui nous casse les oreille avec pleins d’humour. Et il faut avouer que l’ont a tous fredonner ce célèbre air ^^ On se dit tout de suite que l’on va passer un excellent moment devant le film.

Le film raconte d’où viennent les Minions et pour cela nous offre l’évolution des Minions de leur début en têtard à leur tête d’aujourd’hui 🙂 C’est drôle, c’est mignon bref on adore ! Et on se rend vite compte que ces petits bonhommes jaunes sont très maladroits et n’ont qu’un seul but trouver le méchant le plus méchant du monde ! Sans oublier leur passion irréversible pour les BANANAAAAS !!

Les Minions, BANANAAA

On suit les Minions qui sont vraiment désespéré de trouver un vraiment méchant mais surtout de le garder en vie, ce qui n’est pas chose facile. Vivant tous ensemble mais sans méchant les Minions deviennent vite triste (mais toujours drôle), c’est à ce moment que Kévin, le plus intelligent, décide de partir à la recherche de leur méchant pour que tous les Minions soient heureux. Pour cette grande aventure il emmène avec lui Stuart, qui ne comprend pas vraiment pourquoi il est là, c’est un peu un baba cool qui ne quitte jamais sa guitare ou son ukulélé comme il dirait ! Et Bob, le plus mignon qui est le bébé de ce trio et ne quitte jamais son nounours, Tim. C’est mon préféré car il est vraiment trop chou avec ses yeux verrons <3

Les Minions

Ce trio part donc à l’aventure et vont se retrouver à New-York pour faire un maximum de bêtises jusqu’à tomber amoureux d’une bouche d’incendie jaune ! Suite à plusieurs événements (dont je ne dirais rien pour ne pas vous spoiler ^^) Kévin, Stuart et Bob vous se retrouver en Floride à Orlando pour la plus grande convention de super-méchants et vont trouvez LEUR super-méchant : Scarlet OverKill ! Doublé par Marion Cotillard. Et par le plus grand des hasard dont Tim, le nounours de Bob en est l’acteur principal, vont se retrouver à son service à Londres. Oui on voyage beaucoup avec Les Minions !

Les Minions avec Scarlet

Je ne vous en dirais pas plus de l’histoire pour tous ceux qui ne l’ont pas vu 🙂

Ce qui me plaît le plus, c’est sans doute le langage des Minions ! Qui est un mélange de différentes langues mais aussi de mots inventé et qui pourtant ont un sens. Cela rajoute du comique à n’importe qu’elle situation “Hello Papagena ! Tou le bella con la papaya” !!

Les Minions à New York

J’ai passé un super moment en plus en 3D d’était top ! On retrouve pleins d’allusions comme la célèbre photo des Beatles traversant une rue. La Bande Originale du film est aussi top, contrairement aux films d’animations pour enfants signé Disney, c’est une vraie B.O. de film avec du rock, de la pop… et des chansons connues remixé par Les Minions, qui rythme le film comme il faut.

Je ne peux qui vous conseiller d’aller voir ce film d’animation français avec Marion Cotillard et Guillaume Cannet au casting des voix françaises et vous ne serrez pas dessus par la fin du film 😉 (chut !).

POOPAYE !

Les Minions, Bob

Vous aussi vous êtes fan des Minions ? Qu’avez-vous pensé du film ?

 

Dans Cinéma le
25 juin 2015

[Critique] Vice Versa, un voyage au cœur de nos émotions

Bannière-VICE-VERSA

Je vous retrouve aujourd’hui pour parler cinéma et plus particulièrement du dernier Disney-Pixar, Vice Versa. J’ai eu l’occasion d’aller le voir mardi et je vous livre aujourd’hui mon avis sur ce film d’animation.

Avant de vous parler du film, on a eu le droit avant sa projection à un mini dessin animé Disney (qui je croyais au départ faisait parti du film), il se nomme LARVA et raconte en chanson l’histoire de deux volcans amoureux. Honnêtement j’ai trouvé le temps long en le regardant et je me suis demandé pourquoi ils passaient cela ! Surtout qu’on a l’impression qu’il s’agit du début du film 🙂 Bon c’est une petite parenthèse mais il fallait comme même que je vous en parle.

Vice Versa, raconte l’histoire des émotions d’une petite fille nommée Riley, qui sont personnifiées en 5 personnages : Joie (qui est le rôle principal), Tristesse, Dégoût, qui sont toutes les 3 des filles doublées par Charlotte Le Bon, Marilou Berry et Mélanie Laurent et les deux rôles masculins sont Peur et Colère doublés par Pierre Niney et Gilles Lellouche. Le casting est donc bien garni de stars françaises !

On suit tout au long du film, l’évolution des émotions de la petite Riley qui vit plusieurs étapes compliquée dans la vie d’un enfant qui devient adolescent. Disney a voulu personnifié nos émotions pour savoir comment fonctionne notre cerveau, pour eux Joie est la chef des émotions et gèrent tous les souvenirs de Riley, sous forme de bulles de verre, qui a chaque fins de journée se range dans la mémoire centrale qui crée des planètes avec les meilleurs souvenir de Riley, comme la famille, les amis ou encore le hockey qui tient une place importante dans sa vie.

Mais quel malheur quand tristesse, maladroite, renverse toutes les bulles de la mémoire centrale où sont rangés tous les souvenirs de Riley. Riley, qui est en pleins déménagement qui chamboule toutes ses habitudes et loin de ses amis. De là, commence une grande aventure pour Joie et Tristesse qui ont été aspirées dans les souvenirs de Riley, rangé comme dans une bibliothèque géante en labyrinthe. Joie et Tristesse veulent à tout prit revenir au quartier général où se retrouve Dégoût, Peur et Colère sans Joie qui est selon eux l’émotion la plus importante.

vice-versa-de-pete-docter-11277661eymjb_1713

Ces trois derniers, vous se retrouvez à ne pas savoir quoi faire et a dicté des émotions comme un grand 8 pour la petite Riley, qui change de comportement vis à vis de ses parents. Pendant ce temps, Joie et Tristesse vont rencontrer l’ami imaginaire de Riley, qu’elle avait imaginé toute petite. Et c’est à partir de ce moment qu’un sentiment de mélancolie m’a envahit.

Au fil du film, on se rend compte que Disney nous montre l’évolution de Riley qui passe à l’âge adolescent, et toutes ses émotions sont chamboulées. C’est un joli voyage de l’enfance à l’adolescence qui nous remplit de mélancolie et nostalgie car on se rend compte que lorsqu’on été enfant rien ne pouvait nous atteindre et que tout était joyeux et facile.

Malgré cette nostalgie qui nous envahit, Disney sait nous faire rire surtout à travers le personnage de Dégoût, un peu superficielle sur les bords, ou encore colère qui s’énerve pour tout 🙂 Bref, chaque personnage à son tempérament et ses touches d’humour.

Je pourrais continuer à vous parler du film, mais je vous en révèlerais trop et je ne souhaite pas vous gâcher votre séance de cinéma ! Le seul conseil que je peux vous dire c’est d’aller voir ce film que vous ayez 7 ans ou 40 ans, tous le monde se reconnait.

PS : restez bien jusqu’au générique de fin, vous ne le regretterez pas 😉

Dans Cinéma le
8 avril 2015

[Critique] Cendrillon et La Reine des Neiges : Une Fête Givrée

Cendrillon et La Reine des Neiges Une Fête Givrée

Vendredi j’ai eu l’occasion d’aller voir le film Cendrillon au cinéma. Disney nous offrait avant le film un court métrage de 10 minutes La Reine des Neiges : Une Fête Givrée, très festif et qui nous donne envie de sourire comme tous les Disney (je plaide coupable j’adore les Disney !). C’est donc avec deux critiques, Cendrillon et La Reine des Neiges : Une Fête Givrée, que je vous retrouve aujourd’hui (comme on peut en avoir deux pour le prix d’une on dit oui !!).

C’est parti pour mes deux critiques (si je peux les appeler ainsi 🙂 ).

Affiche La Reine des Neiges Une Fête Givrée

La Reine des Neiges : Une Fête Givrée.

Comme tout court métrage Disney qui se respecte il faut un événement qui ne se déroule pas comme prévu et que cela nous tienne en haleine tout du long. Cette Fête Givrée est l’anniversaire d’Anna la sœur d’Elsa, cette dernière est toute excitée car c’est le premier anniversaire qu’elles passent ensemble. Elle prépare donc la fête avec tous ses amis (Olaf, Kristoff et Sven), Elsa va ensuite chercher sa sœur pour lui faire découvrir toutes les surprises qu’elle lui a préparé. Mais pas de chance pour elle, elle éternue tout le tant ce qui nous offre des centaines de tout petits bonhommes de neige que je trouve adorable 🙂

Cette petite histoire est bien ficelée (c’est le cas de la dire) et du début à la fin on sourit et on a envie de chanter. C’est le nouveau tube de Disney “Un Grand Jour” qui nous reste dans la tête toute la journée ! Un seul conseil aller voir ce court métrage !

Affiche Cendrillon

Cendrillon

Je suis allée voir Cendrillon après avoir quelques extraits du film, je voulais voir comment le film retransmet la magie du dessin animé à travers les effets spéciaux. De ce côté je n’ai pas été déçues, en effet les effets spéciaux sont sublimes tout comme la somptueuse robe bleue de Cendrillon. Cette scène mythique avec la bonne fée est magique, on en prend plein les yeux grâces aux robes (celle de la bonne fée est tout aussi sublime). La transformation de Cendrillon est parfaite, ils rendent l’actrice magique avec des diamants dans les cheveux. Je pourrais écrire tout un paragraphe sur la robe bleue de Cendrillon,  tout est parfait dans cette robe même quand Cendrillon danse avec le prince elle est magique. Et que serait Cendrillon sans ses pantoufles de verre ? Les costumières on réussi à créer en vrai ces chaussures et c’est magnifique.

Comme vous l’avez lu je suis sous le charme de la robe mais aussi de l’ensemble des costumes du film, même les robes affreuses des deux belles sœurs.

Je suis surprise du choix de l’actrice principale Lily James qui n’est pas une grande star, mais cela nous permet de rentrer dans l’histoire plus facilement. Au casting on compte tout de même Cate Blanchett qui est comme ses deux filles détestable à souhait !
Le prince nous hypnotise autant que Cendrillon avec un regard bleu qui transperce l’écran.

Concernant l’histoire, les scénaristes nous emmène un peu loin du dessin animé ce que je trouve dommage. Je regrette qu’ils n’est pas plus animés les souris comme dans le film. Il manque à mon goût aussi beaucoup de scènes avec les souris et les oiseaux dont la mythique scène où ils fabriquent la robe de Cendrillon, mais aussi celle où les souris font face à Lucifer le méchant chat ! D’ailleurs on ne voit pas beaucoup les oiseux. Il manque également de chansons. L’histoire est revisitée mais avec quelque manque. Malgré tout les souris sont adorables <3

Je suis donc un peu mitigée car même si les souris me manque 🙂 Le film redonne un nouveau souffle au dessin animé culte de 1950 et rend Cendrillon plus réelle que jamais.

 

Dans Cinéma le
16 février 2015

[Critique] 50 Nuances de Grey

50 Nuances de Grey50 nuances de Grey est le film événement de cette année tant attendu par les fans de la saga littéraire. De mon côté je n’ai pas succombé aux livres mais j’étais vraiment intriguée par cette histoire d’amour érotique et mystérieuse. J’appréhendais un peu d’aller voir le film même si la bande annonce et la bande son du film m’ont énormément plu.

N’ayant pas lu le livre j’ai découverts cette histoire au fil du film portée par les deux acteurs Dakota Johnson (Anastasia Steele) et Jamie Dornan (Christian Grey) qui incarnent parfaitement leurs personnages et nous plongent dans leur histoire passionnelle. Je trouve que c’est un bon choix d’acteurs car Jamie Dornan a cet air mystérieux et ce regard gris décrit dans le livre et Dakota Johnson joue admirablement bien son rôle.

Le film est accompagné d’une bande son formidable avec une pléiade d’artistes tous aussi renommés ce qui intensifie les scènes du film. J’adore Earned It de The Weeknd très sensuelle tout comme Christian Grey. Elle accompagne dès les premières secondes du film cette ambiance très particulière à 50 Nuances de Grey.

Ana est une étudiante de 22 ans un peu gauche et naïve que Christian Grey, jeune maniaque du contrôle et multimillionnaire, aime intimider et surprendre. Dès le début du film on sent une attraction entre les deux personnages qui Ana essaie d’effacer sans y arriver. Pour elle un homme comme Christian Grey ne peut s’intéresser à une fille comme elle. Malgré tout ce personnage l’intrigue et l’intimide au point de rougir à chaque fois qu’elle le voit ou qu’elle pense à lui. Christian Grey est un homme de pouvoir possédant de nombreux biens matériels impressionnant qu’il va faire découvrir à la jeune Ana (mention spéciale pour son goût pour les voitures AUDI). On a aussi le droit à quelques touches d’humour qui je pense apparaissent seulement dans la version originale du film.

Après avoir posé le décor le film prend une autre tournure quand Ana se rend compte que Christian Grey est intéressé par elle et va tout faire pour la faire succomber à son charme (chose pas très difficile). Une fois Ana tomber sous son charme, Christian devient de plus en plus mystérieux avec elle jouant à je t’aime moi non plus. Même si on sait que Christian est un séducteur on voit très vite qu’avec Ana les choses sont différentes allant même jusqu’à briser ses règles au combien importantes pour lui avec son contrat très détaillé.

L’un comme l’autre ils découvrent de nouvelles choses au contact de l’autre ce qui les troublent. Mais au final le plus troubler des deux n’est pas elle mais lui qui en dépit de ses convictions devient attentionné avec elle.
Les scènes intimes des deux amants sont suggérées ce qui augmente l’intensité de leur relation et ne rend pas le film vulgaire, en revanche certaines scènes sont, comme on l’attendait, très érotiques (le film méritait d’être interdit au moins de 16 ans car même suggérées les scènes de sexes étaient explicites et on aurait évité les ricanements dans la salle lors de ces scènes).

Même si leur relation est portée sur les pratiques singulières de Christian on sent qu’il s’agit bien d’une histoire d’amour ce qui est parfois frustrant car Ana souhaite que ça aille plus loin mais rien ne se passe, on reste avec l’espoir que Christian change avec les petites attention qu’il a pour Ana.

Tout au long du film on ne sait pas où cette histoire d’amour singulière va nous mener et cela nous tient en haleine jusqu’à la dernière scène du film.

J’ai adoré le film au point d’avoir entamé le premier livre de la saga et je suis impatiente de voir le second film qui j’espère n’arrivera pas trop tard. Et contrairement à ce que certaines personnes peuvent dire je pense avoir fait le bon choix en regardant en premier le film avant de lire le livre. Je ne pense pas non plus lire les deux autres livres avant les films pour garder jusqu’au bout l’effet de surprise 🙂

Avez-vous vu le film ? Qu’en avez-vous pensé ?

Dans Cinéma le
14 septembre 2014

[Critique] Les recettes du bonheur

Aujourd’hui j’ai été voir le film Les Recettes du Bonheur, un film retraçant l’histoire d’un jeune indien prodige en cuisine française.

Pour plus d’infos sur le film, je vous invite a lire cette page du site 🙂

Voici mon avis sur le film, j’espère qu’il vous plaira autant qu’à moi !

Ce qui m’a attiré dans ce film est évidement son sujet, la Cuisine, mais également son casting, Charlotte Le
Bon et Manish Dayal, qui l’on a pu voir dans la série 90210.
Ce film est un parfait mélange entre culture française et indienne par l’amour de la cuisine. Car ce film est principalement l’histoire de passionnés de cuisine.
Hassan Kadam, interprété par Manish Dayal, est un jeune indien qui arrive par hasard dans un petit village de France avec sa famille. Avec son père et ses 3 frères et sœurs, Hassan arrive dans un pays dont il ne connaît rien, mais il a quelque chose de différent, il a un don inné pour la cuisine. Son père ouvre un restaurant indien dans ce petit village juste en face d’un restaurant étoilé français. Va s’en suivre une rivalité entre Madame Mallory (Helen Mirren) la propriétaire du restaurant français et Papa Kadam (Om Puri) le père d’Hassan.
Mais cette rivalité va vite disparaître grâce aux talents d’Hassan et les deux cultures vont se mélanger tout naturellement.

L’histoire d’amour entre Hassan et Marguerite (Charlotte Le Bon) est attachante, les deux personnages partage la même passion pour la cuisine et arrivent a concilier leur histoire d’amour ainsi que leur passion. Ce duo d’acteur inédit est touchant et beau.

Le jeu d’acteur et le casting est harmonieux chacun trouve sa place et chaque personnage est attachant à l’instar de Madame Mallory.

Le réalisateur sublime chaque aliment, comme des poivrons ou encore des œufs, par la mis en scène et le jeu de lumières naturelles. Ces dernières sublime l’intégralité du film et surtout Manish Dayal.

La cuisine est omniprésente dans ce film, et vous donne envie de courir dans un restaurant indien à la sortie du cinéma, même si vous n’êtes pas fan de cette cuisine ! J’ai aimé découvrir cette culture indienne.

Le petit plus du film ? Deux producteurs historique : Steven Spielberg et Oprah Winfrey.

Ce film est une belle histoire d’intégration et de mélange de cultures. J’ai un vrai coup de cœur pour ce film délicieux que je recommande à tout le monde. Pour moi c’est LE film de la rentrée !

Dans Cinéma le
4 juillet 2014

[Critique] Duo d’escrocs

Et oui ! J’ai bien profité du printemps du cinéma ! Cette fois-ci je vous parle d’un film qui est sorti mercredi en salle mais que j’ai pu voir la veille de sa sortie en avant première : Duo d’escrocs avec Pierce Brosnan et Emma Thompson ! James Bond reprend du service… ou pas !!

Pour plus d’infos sur le film, rendez-vous sur cette page !

Il s’agit d’un film anglais et français, on retrouve d’ailleurs deux acteurs bien français : Laurent Lafitte (de la Comédie Française) et Louise Bourgoin.

Ce film est porté par un duo d’acteurs extraordinaire : Pierce Brosnan (ex James Bond) et Emma Thomson.

On retrouve l’humour typiquement anglais marié à l’humour français ce qui donne à ce film une dimension unique et surtout très drôle.

Les personnages enchaînent des moments plus farfelus les uns que les autres en oubliant que dans la réalité tous leur faits et gestes sont impossible !

Pierce Bronan, incarne Richard, cadre bientôt à la retraite et ex mari de Kate (Emma Thompson). Un matin alors qu’il se rend à son travail il découvre tous ses employés à la porte du bureau ! A cause d’un mauvais repreneur (français ^^) la société à tout perdu ainsi que Richard et ses employés qui avaient placés toutes leur économie dans un placement.

Ne sachant quoi faire il va voir son ex femme lui expliquant la situation désespérée dans laquelle ils se trouvent, toutes leurs économies, l’argent pour les études des enfants envolé ! Les voilà partis à Paris pour demander des compte au repreneur Vincent (Laurent Lafitte) français. Une fois sur place il ne veut rien entendre et les mets à la porte ! C’est la que vient une idée complètement folle de Kate voler un diamant à 10 millions de dollar qui appartient à la future femme de Vincent, Manon (Louise Bourgoin) !!

Ils se rendent donc sur le lieu du mariage : la côte d’azur ! Et les voilà parti pour une aventure complètement folle et improbable, humour anglais garanti !!

Même si d’ordinaire je n’aime pas l’humour anglais, ce film est bien ficelé et nous fait rire pratiquement à chaque scène. On a plaisir à voir deux anglais débarquer à Paris (surtout dans la scène mémorable de la place de l’étoile)

On a même le droit à quelque référence à James Bond avec Pierce Brosnan, bon il a plus l’aura qu’il avait lors de James Bond mais c’est très amusant de le retrouver dans ce film. On peut dire qu’on vit la retraite de James Bond 🙂

Et c’est un régale quand les ami de Kate et Richard les rejoignent pour voler le diamant !!

Parlons un peu de nos acteurs français, on connaît plus Laurent Lafitte pour ses rôles dans des comédies français (de l’autre côté du périh’ avec Omar Sy) où il joue le “gentil” mais dans Duo d’escrocs on adore le détesté ! Il est toujours aussi drôle même en “méchant” ! Louise Bourgoin, ex miss météo sur Canal +, livre elle aussi tous ses talents d’actrices mais si la plupart du temps elle se retrouve dans des situations très causses et surtout irréelles !

Les dialogues sont supers, les auteurs ne ratent pas une seule situation pour blaguer ! Quant à la bande originale du film, un seul mot : top !!!

On se régale du début à la fin et on en prend pleins les yeux !!

Dans Cinéma le
2 juillet 2014

[Critique] Triple alliance

Triple alliance est un film que je voulais absolument voir ! Premièrement car j’adore les comédies américaines et deuxièmement car Cameron Diaz en a le premier rôle, j’adore cette actrice !
Le film est sortie il y a deux semaines, mais j’ai profité du printemps du cinéma pour le voir à seulement 3€50 🙂 !

Pour plus d’informations sur le film, rendez-vous ici !

C’est l’histoire, d’une avocate brillante Carly (Cameron Diaz) qui tombe amoureuse d’un homme parfait pour elle ! Plutôt de tendance à changer de petit copain régulièrement, Carly décide de se poser avec son bel amoureux ! Tout va pour le mieux, jusqu’au jour où elle fait une “surprise” sexy à son petit ami Marc, en allant chez lui. Mais qu’elle est pas sa surprise quand la femme de !!! lui ouvre la porte ! Après avoir “digéré” le fait que Marc soit marier Carly et Kate (Leslie Mann), la femme de Marc. Les deux femmes veulent se venger et se liguent contre lui. Mais en le suivant, elles découvrent qu’il à une deuxième maîtresse, Amber (Kate Upton), une jeune blonde aux mensurations parfaites ! Mais elles réussissent à la liguer elle aussi contre l’époux infidèle !

Ce trio d’actrices fonctionne super bien ! Chacune est complémentaires de l’autre avec leur propre humour ! Le film est bourré est de touches comique à l’américaine en allant parfois un peu loin mais on rit du début à la fin du film ! De plus, il y a une touche d’espionnage 🙂 !
Kate , joué par Leslie Mann, à un caractère naïf et très émotive mais heureusement pour elle Carly (Cameron Diaz) est là pour lui ouvrir les yeux. Amber (Kate Upton) est elle aussi naïf mais encore plus que Kate, elles ont le même caractère et s’entendent très vite mais si c’est la maîtresse de son mari !!
La surprise du film est bien sur le rôle de Nicky Minaj, qui joue les assistante délurée de Carly en changeant de cheveux à chaque scène passant du blond au noir en un claquement de doigt !! Elle a toujours la phrase “qui tue” au bon moment et rajoute une touche d’humour à se film 100 % girly !

L’histoire est bien trouvée, quoi qu’un peu tirée par les cheveux, mais c’est ce qu’on veut voir au cinéma ! Le film mêle, humour, histoire d’amour et surtout une superbe histoire d’amitié entre Carly, Kate et Amber.

La musique, rythme le film comme il faut, la bonne chanson au bon moment ! Comme par exemple, Girl Just Wanna Have Fun de Cindy Lauper quand le trio complote contre le mari 🙂

Une chose est sur ce film est à voir ! Bref, j’adore ce film et je vous le conseille 🙂

Dans Cinéma, Coups de Coeur le
15 mars 2014

[Critique ♡] Un Amour D’hiver


Aujourd’hui j’ai été voir Un Amour D’hiver, le dernier film de Colin Farrell, et il est génial !

Le film est en salle depuis Mercredi et avec le printemps du cinéma qui débute demain je ne peux que vous conseiller d’aller le voir ! (Le printemps du cinéma est du 16 au 18 Mars, les places sont toutes à 3€50)

Sans plus attendre voici mon avis sur le film ! Et pour tout savoir du film c’est ici !

J’attendais la sortie de ce film depuis quelques mois, suivant l’actualité du beau Colin Farrell, et je n’ais pas été déçue !
Je ne m’attendais pas du tout à voir un film aussi bien réalisé et joué.
Le film retrace l’histoire fantastique de Peter Lake (Colin Farrell), voleur qui atterrit chez la belle Beverly Penn (Jessica Brown Findlay) grâce à un magnifique cheval blanc aux pouvoirs magiques ! Peter tombe immédiatement amoureux de Beverly, malheureusement elle est atteinte d’une tuberculose. A 21 ans elle se sait condamnée, malgré cela elle vit une histoire d’amour avec Peter. Mais leur amour est très vite perturbé par Pearly Soames (Russell Crowe) ancien patron de Peter qui veut le tuer à n’importe quel prix !
La surprise du casting est sans doute l’apparition de Will Smith dans le rôle de Lucifer !
Vous pourrez aussi découvrir Matt Bomer (FBI : Duo très spécial) dans le rôle du père de Peter (je n’en dirais pas plus, enfin si allez voir le film !)
C’est un excellent casting, Colin Farrell est plus que crédible en amant passionné, Jessica Brown Findlay est une actrice que j’ai aimé découvrir, je ne la connaissais pas et je doit dire qu’elle est très jolie ! Quant à Russell Crowe il n’y a rien à dire, ce rôle de méchant lui va à ravir !
La vie de Peter en 1915 avec Beverly est remplie d’amour, même venant de la petite sœur de Beverly, Wila, que Peter retrouvera en 2014. Bref, pleins d’émotions au programme !

Malgré l’aspect dramatique du film, les scénaristes ont ajouté quelques touches d’humour, surtout dans le texte de Colin Farrell. Et l’apparition de Will Smith rend le tout irrésistible.

Un Amour D’hiver est rempli de poésie et donne de l’espoir !

Ce film est un compte moderne que je conseil à tous le monde, j’ai un gros coup de cœur pour ce film. C’est un beau film avec une belle histoire d’amour qui fait rêver. Je ne m’attendais pas du tout à ça et je très heureuse d’avoir vu ce film !

%d blogueurs aiment cette page :